Guide Méthodologique

Chapitre 1

Une introduction au concept de Mathématiques non formelles 

1.1 Mathématiques non formelles 

Comment définir le concept d’apprentissage/éducation non formelle ? 

L’expression « éducation non formelle » remonte à 1974, année où Coombs et Ahmed l’ont utilisée pour la première fois. Coombs et Ahmed, ont déterminé que l’apprentissage et l’éducation pouvaient être assimilés, malgré la manière, le lieu et le moment où le processus d’apprentissage se produisait (Mok, 2011). L’apprentissage non formel peut être défini comme une forme d’apprentissage qui se produit en dehors de la classe, séparé du système scolaire formel. En d’autres termes, en dehors des paramètres des institutions et structures d’apprentissage traditionnelles. Ainsi, un éducateur et un étudiant  » tiennent  » leurs activités et leur apprentissage en dehors du système formel. Les termes d’apprentissage communautaire, d’éducation des adultes, d’apprentissage tout au long de la vie peuvent être utilisés de manière interchangeable dans l’éducation non formelle (Khasnabis et al., 2010). L’apprentissage non formel consiste à, reconnaître l’importance de l’apprentissage, de l’éducation et de la formation en dehors des bases éducatives standard, (Qu’est-ce que l’éducation non formelle ?, 2015). En outre, l’éducation non formelle est utilisée dans la procédure d’éducation tout au long de la vie des individus, comme un ajout, une approche alternative, ou comme une méthode d’apprentissage complémentaire à l’éducation formelle. Elle n’est pas utilisée pour remplacer les approches formelles. L’apprentissage non formel garantit l’accès à l’éducation à tous les individus de tous âges (Éducation non formelle, 2020). Ainsi, l’éducation et l’apprentissage non formels font référence à un type d’apprentissage relativement méthodique, qui n’est pas nécessairement planifié à l’avance. De même que l’apprentissage formel, le non formel a comme objectif pour les apprenants et les enseignants de réaliser des tâches d’apprentissage spécifiques (Mok, 2011). 

Comme nous le savons tous, il existe différentes méthodes pour enseigner à différents apprenants, et différents sujets qui peuvent être enseignés dans un cadre différent avec une approche différente. En introduisant l’apprentissage non formel, les enseignants et les élèves deviennent égaux. En d’autres termes, les élèves n’ont pas besoin d’appeler l’enseignant « Monsieur » ou « Madame » et l’emploi du temps d’un élève est aussi important que celui de l’enseignant. L’apprentissage non formel se concentre sur l’autonomisation de l’apprenant pour qu’il parvienne à en faire plus et met au défi l’étudiant et l’éducateur de proposer une variété d’idées, d’écouter et d’argumenter l’un avec l’autre (Spiteri, 2016). Il est important pour nous tous, de reconnaître l’apprentissage et l’éducation non formels comme une partie indispensable du processus d’éducation et de reconnaître l’influence que l’apprentissage non formel peut avoir dans les organisations éducatives. L’apprentissage non formel peut être considéré comme une partie essentielle du concept d’apprentissage tout au long de la vie et peut garantir que les apprenants conservent les compétences et les capacités nécessaires pour s’adapter à un environnement en constante évolution. La collecte d’outils d’enseignement non formels et de différentes structures d’apprentissage peut être considérée comme une alternative innovante et créative aux schémas d’enseignement classiques et traditionnels. Les avantages de l’introduction d’approches non formelles comprennent la possibilité d’expérimenter et de prendre des responsabilités en s’engageant dans l’éducation non formelle ; la possibilité de développer l’enthousiasme et la curiosité à l’égard du processus d’apprentissage ; l’apprentissage du travail en équipe et le développement des capacités de prise de décision. En outre, un processus éducatif basé sur l’apprentissage non formel peut aider au développement des compétences personnelles et sociales, par le biais du processus expérimental (Éducation non formelle, 1999). Grâce au développement des compétences personnelles et sociales de chaque individu, les enseignants peuvent aider les enfants à renforcer leur estime de soi. Une attitude critique saine de l’environnement peut être développée par la capacité d’apprentissage et de  » découverte  » de chaque individu ( » What Is Non-Formal Education and Why It Is Important « , 2018).